[Web Creator] [LMSOFT]
      CR Rallye de l'Ain 2017

                                                           
            C'est dans la magnifique région de Cerdon que les organisateurs de ce 79éme rallye de l'Ain nous ont gratifiés d'un splendide routier de 620 kms et de 2 superbes spéciales parcourues chacune à 7 reprises dont une où l'on arrivait à près de 200 à l'entrée d'un village pour rentrer dans un virage à angle droit, sensations garanties.
             
                       

            Comme pour chaque rallye, c'est un véritable plaisir de retrouver pour 4 ou 5 jours la troupe passionnée des rallyes et le paddock rempli de personnages attachants et sympathiques.
                                           

            
            Il y règne une ambiance particulière, faite de partage, d'entraide et de convivialité comme en témoigne la grande tablée réunie autour du délicieux chili con carné concocté par Kevin Cheylan ou bien encore les excellents moments passés à la table de Zézette toujours au top et imprégnée d'une ambiance extra, bref que du bonheur.

                                 

            Le rallye c'est aussi et beaucoup de reconnaissance des spéciales afin de ne pas avoiner dans l'inconnu et c'est là encore l'occasion de partager de bons moments.
                                    
                                                                       
            Pour cette épreuve, j'ai vraiment bien bossé les parcours et ce grâce à ma poulette Sonia, Manu, Fassou, Thierry etc.…. merci les enfants.
                                    
            
            Le soleil était bien présent, voir trop pour le bitume, faisant fondre le goudron et rendant les spéciales glissantes, ce qui n'était pas idéal pour la confiance.
                                                

                                                                
            Je termine l'étape de jour 31éme sur 147 concurrents au départ et à seulement 7 secondes du 22ème qui est ma place habituelle donc je suis assez satisfait et j'ai pris pas mal de plaisir, ce qui est l'essentiel.
L'étape de nuit sera moins heureuse car dès la première boucle, je crève à l'arrière, je peux réparer grâce à une bombe de réparation sportivement donnée par Emeric #45 et une mèche mise à la hâte quelques kilomètres plus loin, la bombe n'ayant pas été suffisante mais j'arrive à pointer à l'heure au CH en soudant comme un cochon sur la liaison avec moins d'un kilo de pression dans le pneu qui tire la gueule à l'arrivée.
                                                                
                                                            

            Lors de l'assistance avec l'aide de Papa Cauquil et son acolyte (merci Thierry pour ton aide et ta gentillesse tout au long de cette semaine) et de mon père (merci Koko) merci également à Nono d'être toujours la, nous tentons de réparer à nouveau le pneu qui perd encore avec une autre mèche et une bombe de plus. (merci Sonia et oui je sais poulette, tu avais raison, j'aurai du trouver un pneu et le changer).
Je repars dans la deuxième boucle comme ça, en espérant que ça tienne.
                                
                                                                     

            Je finis la dernière spéciale de ce tour avec le pneu dégonflé sans avoir oublié au passage de jardiner sévère (à cause d'un roadbook pas toujours facile à déchiffrer) et pris une valise de pénalités pour avoir pointer en retard à un CH.
Ce qui ma valu quand même une belle bourre avec Emeric sur le routier (on s'est bien farté) lui aussi perdu comme pas mal d'autres pilotes.
Après une dernière tentative de réparation avec une 3ème bombe (merci Davy) je repars pour la dernière ligne droite de ce beau rallye mais le pneu étant trop endommagé, il se dégonfle dès le départ de la première spéciale et m'oblige à abandonner.

Le retour tranquille jusqu'au PC course pour rendre mon carton et mon transpondeur se fera sous une pluie de papillons comme ce fut le cas toute la nuit.
                                                                                       


            C'est dommage mais ça fait partie du jeu et je me dis que c'est mieux que de m'être bourré (ce n’était quand même pas loin dans la spéciale avec le pneu à plat)
C'est une expérience de plus dans un superbe rallye pour lequel je remercie la famille Messerli, les organisateurs et tous les bénévoles qui ont été super.
Seule ombre au tableau de cette belle aventure, les décisions absurdes, partiales et incompréhensibles prises par la commission des rallyes et malheureusement pas que sur cette épreuve et qui ont poussé des supers pilotes (pas en performance seulement mais aussi en humanité) à abandonner par dégoût.
Un peu triste car je me rends compte que comme dans la vie "civile", les politiques sont bien loin des réalités et sont prêts à tout pour garder leurs pouvoirs et privilèges.
                                               


            Mais les rallymans et womans ne baisserons pas les bras et nous ferons le nécessaire pour continuer à vivre notre passion dans les meilleures conditions possibles.
Merci aux photographes : Michèle Koelblen, Bruno Marlin, Damien Desmo, Lysvie Pixel, Sandra Kientz.
Merci mamie Faz.
                                                

            
            Merci à mes sponsors et partenaires : Kiwihelmets, Motoshop34, F2r, FerriniBTP, Inetsis, MC du DRAC ainsi qu'à toute la Team Avomarc et tous les fans du "Pas plus vite qu'à fond".

                                                
                                  
            Rendez-vous au rallye du Dourdou le 21 et 22 juillet pour la suite des aventures où j'arrive avec un stock de bombes réparatrices et en attendant…baisers tendresse mais pas sur les fesses !